Marc Lévy – Et si c’était vrai…

 
4e de couverture :

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? Qui s’étonne que vous puissiez la voir ? Qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? En consulter un soi-même ? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par une extravagante aventure ? Et si c’était vrai ? S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n’entend ?

~

Je me décide enfin à faire une critique sur ce roman que beaucoup ont sûrement déjà lu. Certains n’ont pas aimé, d’autres ont adoré… Pour ma part, je suis ressortie de cette lecture avec une impression plutôt positive ;)
Une jolie histoire (que je n’ai pas trouvé « gnangnan ») agréable à lire et pleine d’émotions. L’écriture est simple, l’idée originale (peut-être l’auteur aurait-il dû mieux l’exploiter?) et il m’a tardé de savoir la fin. Certes, ce n’est pas de la grande littérature, mais peu importe une lecture sans prise de tête de temps en temps, rien de tel !

Editions Pocket, 2005
Publicités

3 réflexions sur “Marc Lévy – Et si c’était vrai…

  1. Je l’ai lu quand j’étais en seconde il me semble, donc ça remonte à 7,8 ans, mais j’en garde un très bon souvenir. J’ai l’impression que beaucoup s’acharnent sur Marc Lévy. C’est sur que c’est loin des classiques, mais ses livres sont tout de même sympas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s