Romain Sardou – Sauver Noël

 4e de couverture :

Pour sauver Noël, une gouvernante de choc et un petit garçon avisé vont faire alliance contre le Mal… 1854, à Londres. Gloria Pickwick, femme au tempérament énergique, aussi ronde que rousse, est une perle rare : gouvernante, cuisinière, préceptrice des enfants, elle tient la vaste maison de Lord Balmour d’une poigne affectueuse. Aussi regarde-t-elle d’un œil suspicieux leur nouveau voisin, l’étrange baron Ahriman. Mille rumeurs courent le quartier. Qui est ce baron ? Il refuse toutes les invitations, ses volets restent clos… Parfois une diligence tirée par six chevaux noirs conduit des gens chez lui, des gens qu’on ne revoit jamais ! Arrive le 24 décembre. Tous les enfants, des fils de lord aux filles de lingères, se couchent en rêvant au lendemain. Mais le Père Noël ne vient pas. Aucun cadeau au pied des sapins illuminés. Une vague de tristesse submerge Londres. Une maison, et une seule, fait la fête ce jour-là, avec un tapage insolent. Les voisins étranges. C’en est trop pour Gloria, qui prend l’affaire en main. Et Harold, un petit garçon futé, s’engage avec elle dans l’aventure, amenant des renforts insolites : des lutins, une fée, des oies douées de paroles et bien d’autres encore. L’objectif de cette drôle de troupe : sauver Noël ! Si c’est encore possible…

~

La période de Noël approchant, je me suis décidée à lire ce roman de Romain Sardou, qui était tout à fait de circonstance. Et quelle agréable lecture !
Ce livre est la suite de « Une seconde avant Noël », que je n’ai pas lu, mais que j’essaierai de me procurer le plus rapidement possible.
L’héroïne, Gloria Pickwick, est dotée d’une énergie débordante et d’un caractère bien trempé. Les personnages sont très attachants. L’histoire se lit très facilement et est accessible aux adultes comme aux enfants.

Des êtres fantastiques, un retour à l’enfance, Romain Sardou nous signe un magnifique conte de Noël.

Publicités

2 réflexions sur “Romain Sardou – Sauver Noël

  1. j’ai lu ce résumé , une aventure qui doit passionner , je le lirais , en plus je suis fan du papa Michel, moi aussi j »écris ( poèmes , un conte de Noël , et en ce moment ma vie )

  2. J’ai adoré tout comme le premier. C’est un vrai plaisir de lire ce conte où l’auteur s’adresse à nous par moment.
    J’espère qu’il y aura une suite, comme l’envisage la dernière phrase de conte.
    Pour conclure : un livre à lire même si la saison de Noël est passée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s