Wilkie Collins – La dame en blanc

 
4e de couverture :

Dans la fournaise de l’été, en ce milieu du XIXe siècle, William Hartright, jeune professeur de dessin émérite, s’apprête à quitter Londres pour enseigner l’aquarelle à deux jeunes fills de l’aristocratie, dans le Cumberland.
Il laisse derrière lui la vie trépidante de la ville et ses étranges incidents, comme cette rencontre en pleine nuit avec une jeune femme terrorisée, toute de blanc vêtue, semblant fuir un invisible danger…
Mais la campagne anglaise, malgré ses charmes bucoliques, n’apaise pas le jeune William autant qu’il le souhaiterait. La demeure de Limmeridge recèle en effet de bien lourds secrets, et lorsque resurgit la mystérieuse Dame en blanc, il est bien difficile d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un présage funeste…

~

William Wilkie Collins (8 janvier 1824 – 23 septembre 1889) est un écrivain britannique de l’époque victorienne, contemporain et ami de Charles Dickens.

Une agréable surprise. On est loin des thrillers, romans policiers actuels, mais ça n’a pas été pour me déplaire. En lisant le résumé, je m’attendais à qqch de plus « fantastique » (notamment avec la mention d’une dame un blanc apparaissant au jeune professeur), mais il n’en est rien.
Le roman nous plonge dans l’Angleterre victiorienne. L’intrigue, qui peut paraître assez simple au départ, est très bien ficelée. Tout au long de l’histoire, plusieurs personnages s’adressent au lecteur afin d’exposer leur version des faits. Seul bémol, j’ai été un peu déçue en apprenant le secret de sir Percival, je m’attendais à quelque chose de pire encore…

Intrigue, rebondissements, le cocktail idéal pour passer un agréable moment de lecture !

Livre lu dans le cadre du

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s