J-C Grangé – Le vol des cigognes

 
4e de couverture :

Un ornithologue suisse est trouvé mort d’une crise cardiaque… dans un nid de cigognes. Malgré cette disparition, Louis, l’étudiant qu’il avait engagé, décide d’assumer seul la mission prévue : suivre la migration des cigognes jusqu’en Afrique, afin le découvrir pourquoi nombre d’entre elles ont disparu durant la saison précédente…
Parmi les Tsiganes de Bulgarie, dans les territoire occupés par Israël, puis en Afrique, Louis court d’énigme en énigme et d’horreur en horreur : observateurs d’oiseaux massacrés, cadavres d’enfants mutilés dans un laboratoire… Les souvenirs confus de son propre passé – ses mains portent des cicatrices de brûlures depuis un mystérieux accident – se mêlent bientôt à l’enquête. Et c’est au coeur de l’Inde, à Calcutta, que surgira l’effroyable vérité…

~

Voici le premier roman de Jean-Christophe Grangé, auteur que j’ai découvert avec l’excellent « Les rivières pourpres ».
A nouveau, une bonne intrigue, une fin surprenante, avec quelques détails plus « macabres » comme je les aime ;-)
Le jeune héro est par contre peu attachant, il se cherche, comme d’autres personnages. Tout au long du roman, on voyage à travers l’Europe et l’Afrique, en suivant la migration des cigognes. Thriller original justement de part l’implication de ces oiseaux dans l’intrigue.

Livre lu dans le cadre du défi « Littérature policière sur les 5 continents »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s