Emily Brontë – Les hauts de Hurle-Vent

4e de couverture :

Monsieur Earnshaw vit avec sa famille sur leurs terres balayées par les vents. La vie est sereine et heureuse. Ce bel équilibre est rompu (à jamais) lorsque, revenant d’un voyage, le maître des lieux ramène en la demeure familiale un jeune bohémien de 6 ans Haethcliff, qu’il a pris en affection et décide adopter. Hindley et Catherine les enfants réagiront différemment. Alors que la jeune fille se rapproche peu à peu du nouvel arrivant, son frère lui, d’emblée nourrit un fort sentiment de rejet teinté de jalousie à l’encontre de cet intrus. Ce mépris trouvera son apogée à la mort du vieil Earnshaw. Hindley est devenu alors maître de la famille laissera libre cours à sa haine. Humilié, Heathcliff, pourtant follement amoureux de Catherine (éprise elle aussi), mettra en branle une vengeance implacable pour ruiner tous ceux qui l’ont fait souffrir…
Un amour impossible, une passion dévastatrice, une haine qui détruit tout sur son passage : sur cette lande de Hurle-Vent souffle un vent de folie qui ne s’éteindra que dans la mort…

~

J’avoue, depuis tout ce temps, je n’ai jamais lu ce « classique » ! Pourtant, il faisait partie de ceux que je voulais lire depuis longtemps.
Dans le cadre du défi Blog-O-Trésors, j’ai enfin pu combler ce manque.

Que dire donc…tant d’avis ont déjà été écrits que je n’aimerais pas me répéter !

La narration, tout d’abord, originale. L’histoire de ces deux familles, les Earnshaw et les Linton, est racontée du point de vue de Mr. Loockwood, un étranger qui débarque à Hurlevent en 1801 et de la gouvernante Ellen Dean qui raconte ses 30 dernières années passées à Hurle-Vent.
Pas de longues descriptions, ce qui permet au lecteur d’être emporté par l’histoire.

Les personnages sont sombres, pleins de défauts, mais attachants à la fois. L’amour entre Heathcliff et Catherine est un amour destructeur, tourmenté, jalonné d’obstacles, de non-dits.
Cependant, je m’attendais à ce que leur amour soit clairement avoué et beaucoup plus tôt.
Heathcliff… parlons-en. Je dois dire que je ne m’y suis pas attachée. Normal allez-vous me dire avec un caractère pareil. Cependant, sa haine et son désir de vengeance sont tout à fait compréhensibles.

Dès les premières pages, on plonge dans une atmosphère oppressante, lourde. On ressent cette solitude qui règne dans la lande.

Une histoire d’amour tragique, avec un tout petit bémol : le nom des personnages qui se ressemblent et qui sont tantôt appelés par leur nom ou par leur prénom, ce qui peu prêter à confusion. Heureusement, l’arbre généalogique présent au début du roman m’a beaucoup aidée.

A lire !!!

Livre lu dans le cadre du défi

Advertisements

7 réflexions sur “Emily Brontë – Les hauts de Hurle-Vent

  1. Je vais bientôt le lire. J’ai hâte de découvrir ce grand classique. La couverture de l’édition France Loisirs est jolie, moi j’ai l’édition limitée du livre de poche qui n’est pas mal non plus! ;-)

  2. Bonjour, moi aussi, j’ai lu ce roman en VO (2 fois) lors de mes études en littérature anglaise. La langue n’est pas trop dure mais, oui, heureusement qu’il y a un arbre généalogique car entre les mariages consanguins et les personnages qui portent les mêmes prénoms, on peut s’y perdre un peu. A lire en effet, ce texte au romantisme échevelé. Heathcliff n’est pas un personnage simple. C’est le pivot du roman. Bonne après-midi.

  3. Un roman que je n’ai pas aimé et, je dois l’avouer, que j’ai été justement incapable de lire au complet, shame on me ! Je m’attendais à mieux, avec tous ces commentaires que j’avais entendu mais … non.

  4. Pingback: Charlotte Brontë – Jane Eyre « Bookophiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s