Becca Fitzpatrick – Hush, Hush

4e de couverture :

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d’un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

~

Ville brumeuse, rencontre au cours de biologie, garçon mystérieux et séduisant dont l’héroïne tombe amoureuse… j’avoue j’ai eu un petit apriori avant d’entamer ce roman. Un peu trop de ressemblance avec une certaine saga… Et bien j’ai eu tort, car la ressemblance s’arrête là. J’ai littéralement dévoré ce roman !
L’atmosphère y est quelque peu oppressante, il fait toujours brumeux, pluvieux, un être suit Nora et le lecteur cherche à savoir qui lui veut du mal. Est-ce Patch ou encore Elliot, le nouveau-venu, qui semble cacher quelque chose ? J’avoue, que même si certains ont deviné assez facilement, moi pas !
Parlons de Patch… alalala, quel homme ! Agaçant, sûr de lui, charmeur, taquin, il joue avec Nora. Pas moyen de le cerner, de savoir s’il est réellement dangereux pour elle. Un vrai bad boy.
Quant à Nora, je ne l’ai pas trouvée si « nunuche », je lui ai trouvé un certain caractère en essayant de ne pas se laisser attendrir par Patch. Vee, sa meilleure amie est tout le contraire : dotée d’un caractère de feu, elle cherche aussi après tous les garçons. J’ai beaucoup aimé ce personnage.
L’auteur arrive à scotcher le lecteur, l’humour est bien présent malgré une ambiance angoissante.

Un petit bémol tout de même : l’auteur ne distille pas assez les indices et les explications tout au long du roman, tout est presque dévoilé sur la fin, d’un coup, paf. Un peu trop rapide à mon goût. Cette fin ne laisse pas non plus présager de 2e tome, je suis curieuse de voir ce que donnera cette suite dont la sortie est prévue en novembre aux Usa.

En tout cas, ce premier tome est une véritable surprise et je n’ai qu’une chose à vous dire : lisez-le !

(A noter, la superbe couverture !)

Merci à Elizabet-Bennet pour le prêt !

Livre lu pour le défi  

Publicités

5 réflexions sur “Becca Fitzpatrick – Hush, Hush

  1. Bonjour, Tu as aimé, mais tu restes un petit peu mitigée sur l’approche de certaines scènes. C’est ce qui m’a dérangée. Plus que toi, certes… d’où ma grosse déception.
    Ce petit livre sans prétention, divise la blogo des lectrices !!!
    A bientôt…

  2. Pingback: Hush, Hush | Thé, lectures et macarons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s