Eric-Emmanuel Schmitt – L’évangile selon Pilate

4e de couverture :

Première partie : Dans le jardin des oliviers, un homme attend que les soldats viennent l’arrêter pour le conduire au supplice. Quelle puissance surnaturelle a fait de lui, fils de menuisier, un agitateur, un faiseur de miracles prêchant l’amour et le pardon ?

Deuxième partie : Trois jours plus tard, au matin de la Pâque, Pilate dirige la plus extravagante des enquêtes policières. Un cadavre a disparu et est réapparu vivant ! Y a-t-il un mystère Jésus ou simplement une affaire Jésus ? A mesure que Sherlock Pilate avance dans son enquête, le doute s’insinue dans son esprit. Et avec le doute, l’idée de foi.

~

En ce mois de juillet, Pimprenelle nous a donné rendez-vous pour découvrir Eric-Emmanuel Schmitt dont j’ai déjà lu quelques romans et nouvelles. J’ai donc profité de l’occasion pour sortir de ma PAL « L’évangile selon Pilate » qui y prenait la poussière depuis un bon bout de temps.

L’histoire est structurée en deux parties. Dans la première, nous découvrons Yéchoua à l’aube de son arrestation au jardin des oliviers. Il repense à sa vie, se pose des questions sur sa Mission. Sous la plume de Schmitt, Jésus est montré avant tout comme un être humain, avec ses faiblesses et rempli de doutes. 

La deuxième partie est composée de lettres que Pilate écrit à son frère Titus. A travers ces lettres, le lecteur suit l’enquête qu »il mène pour retrouver le corps de Yéchoua, disparu de façon inexpliquée. Pilate établi des hypothèses, mais qui s’effondrent à chaque fois, faute de preuves. D’autant plus que de nombreux témoignages commencent à arriver : le Christ est ressuscité, des gens l’on vu et lui ont parlé. Très sceptique, Pilate ne croit pas tout d’abord pas à cette réssurection. Puis petit à petit, le doute s’insinue en lui…

Ce livre a le mérite d’être original et intéressant puisque Schmitt nous fait partager la vision de Yéchoua et de Pilate et nous fait voir d’une autre manière une histoire que l’on connait bien. Et puis je trouve qu’il ne s’en sort pas trop mal sur un sujet si délicat. L’humour est parfois bien présent notamment avec Craterios, ce philosophe cynique, ancien précepteur de Pilate et son frère.

Cependant, n’étant pas très portée sur la religion, j’avoue avoir eu un peu de mal à certains moments avec le message d’Amour que véhicule Jésus et ses disciples, ça a quelque peu gêné ma lecture.

Néanmoins, ce roman peut pousser certains lecteurs à la réflexion et au questionnement.

Une lecture en demi-teinte, mais que je ne regrette pas.

 Decouvrez Eric-Emmanuel Schmitt chez Pimprenelle

Publicités

10 réflexions sur “Eric-Emmanuel Schmitt – L’évangile selon Pilate

  1. Ce roman-ci ne m’intéresse pas trop vu mon peu d’attrait pour le sujet. Je suis malheureusement en retard mais je lis « La part de l’autre » Très bien !

  2. Plusieurs personnes ont choisi ce livre et les billets sont intéressants. E E Schmitt a l’air d’aborder ses thèmes avec un regard qui sort de l’ordinaire.

  3. Eh eh, je vais te dire un secret, c’est le premier Schmitt que j’ai lu, et je n’ai pas une grande culture religieuse. Je n’ai compris qu’en arrivant sur la fin que Yéchoua c’était Jésus;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s