Elizabeth Kostova – L’historienne et Drakula. Tome 2

 4e de couverture :

 J’ai toujours cru que ma mère était morte. Mais les lettres laissées par mon père avant sa disparition contiennent les plus incroyables révélations…
Dans leur jeunesse, mes parents ont traqué ensemble le funeste comte Drakula. Ma mère pourrait être encore en vie, mais une vie en suspens : mordue deux fois au cou, la troisième ferait d’elle un serviteur du mal, un éternel errant, un vampire…
Pour les retrouver, je n’ai plus le choix. Destination : la Transylvanie…
~

Il y a un peu plus de 3 mois, en reposant le premier tome de « L’historienne et Drakula« , je n’avais qu’une hâte : commencer le deuxième ! Malheureusement, je n’ai pas pu le lire aussi vite que je l’aurais voulu.

Ce deuxième tome est la continuité du premier.  La trame est la même, les différents protagonistes poursuivent leurs recherches sur la mort de Vlad Tepes et les mystères qui l’entoure. L’auteur nous fait à nouveau voyager : Istanbul, Bulgarie, Hongrie, France,…

Le menace de Drakula pèse toujours autant et les personnages principaux risquent leur vie à chaque instant.

Il ne termina sa phrase car, au même instant, quelque chose sortit de l’ombre de l’ancienne abside, sans qu’aucune lumière soit apparue-une silhouette qui ne ressemblait à rien de ce que nous avons vu dans notre vie. C’était une présence si étrange que je n’aurais pu crier, même si ma gorge ne s’était pas immédiatement bloquée. Ma lanterne éclairait ses pieds, ses jambes, un bras et une épaule, mais pas le visage noyé dans l’ombre, et j’étais trop terrifiée pour lever la lumière plus haut.

Peu de chapitres sont consacrés à l’héroïne qui essaye de retrouver son père, mais il faut dire que les deux autres histoires sont bien plus passionnantes.

J’ai beaucoup aimé les passages où l’auteur nous détaille les documents consultés par Rossi, Helen et Paul: tous ces vieux papiers, ces archives, ces livres rares, quel plaisir !

Comme dans le tome précédent, il y a quelques petites longueurs, mais qui ne m’ont pas dérangé. Ce roman reste très bien documenté et d’une telle richesse !

Un petit conseil, si vous avez apprécié le 1er tome, n’attendez pas trop longtemps avant de commencer le 2e ;-)

Une lecture commune avec Hathaway.

Advertisements

7 réflexions sur “Elizabeth Kostova – L’historienne et Drakula. Tome 2

  1. j’ai vraiment adore ce(s) livre(s)…on est vraiment pris par la trame…l’enigme…et comme tu l’ecris un telle richesse…la turquie, les villages de l’est vraiment bien decrits….mais mais boudiou, une fin tellement baclee que cela m’a un peu gache le tout….il aurait fallu peut-etre 50 pages de plus…ou peut-etre c’etait juste l’envie de rester avec ce beau monde…

  2. Je garderai un bon souvenir de cette histoire si passionnante, je suis tout à fait d’accord pour l’incroyable richesse de ces tomes ! Ravie d’avoir partagé cela avec toi ;)

  3. Je l’ai lu il y a quelques années, je l’avais tout simplement dévoré. C’était juste après mon cours sur les vampires, mon prof le lisait cet été-là, il était sorti assez récemment aux USA et sur ses conseils je l’avais commandé de toute urgence… une bonne surprise, malgré quelques longueurs. J’avais aimé la façon dont elle traitait le sujet Vlad Tepes, avec une vision du vampire assez classique et ce parcours en Europe vraiment haletant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s