Jenny Han – L’été où je suis devenue jolie

4e de couverture :

Depuis qu’elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage. Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l’ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l’été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu’il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d’eux. Plus rien ne sera comme avant.

~

Comme chaque été depuis toute petite, Belly passe ses vacances en compagnie de personnes qu’elle aime particulièrement: sa mère, son frère Stevens, ainsi que Susannah et ses deux fils, Conrad et Jeremiah. Mais cet été est différent: Belly a maintenant 16 ans, son corps change et les garçons la regardent différemment. Et puis, Conrad, dont elle est secrètement amoureuse, n’est plus pareil: il est distant, froid, s’emporte facilement, boit et fume. Pourquoi a-t-il ce comportement étrange ? Et pourquoi Susannah a-t-elle l’air ailleurs ? Pourquoi ces messes-basses entre elle et la mère de Belly ?

Jenny Han évoque à merveille l’adolescence et ses premiers émois. Les sentiments sont tellement bien décrits, les mots sont justes, les personnages touchants, on se sent proches d’eux comme si l’on faisait partie de la famille. Par de nombreux flashbacks, Belly se remémore ses étés passés, ce qui permet au lecteur de mieux se rendre compte du lien qui unit les différents personnages. Amour, amitié, chamailleries sont au rendez-vous sans tomber dans la niaiserie. Ce roman respire la mer, le sable, les coquillages, le soleil, la grenadine, mais aussi la fin des vacances avec cette pointe de mélancolie qui l’accompagne.

Je me suis demandé si les amours d’enfance mourraient toujours ainsi, lentement d’abord, dans un sanglot, avant de s’évanouir comme ça, d’un coup.

Premier tome d’une trilogie, L’été où je suis devenue jolie est un très joli roman plein de fraîcheur, léger et dont on aurait aimé que l’été ne finisse jamais.

Albin Michel, collection Wiz, 2010
Publicités

4 réflexions sur “Jenny Han – L’été où je suis devenue jolie

  1. Toute la série est très bonne mais ce premier tome est très fort sur les émotions, l’enfance, l’adolescence, l’été et la chaleur !

    • Il me tarde de découvrir le 2e tome (et le 3e quand il sera dispo en français). Une très belle découverte que je recommande vivement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s