Jean Ray – Malpertuis

4e de couverture:

« Malpertuis ! C’est la première fois que le nom coule, d’une encre lourde, de ma plume terrifiée. Cette maison imposée comme point final de tant de destinées humaines, par des volontés terribles entre toutes, j’en repousse encore l’image ; je recule, j’atermoie, avant de la faire surgir au premier plan de ma mémoire. D’ailleurs, les personnages se présentent moins patients que la maison, pressés sans doute par la brièveté de leur terme terrestre. Après eux, les choses demeurent, comme la pierre dont se font les maisons maudites. »

~

À Malpertuis, vieille maison flamande, un vieillard mourant, l’oncle Cassave, a réuni toute sa famille à son chevet pour leur faire part de ses dernières volontés. Il désire que chacun d’eux s’installent définitivement à Malpertuis, sa fortune revenant aux deux derniers survivants. Mais cette maison n’est pas comme les autres, ses habitants non plus et des événements bien étranges vont s’y produire.

Un roman à plusieurs voix où les histoires se mêlent, à des époques différentes. Doucedame-le-Vieil, Jean-Jacques Grandsire (neveu du vieux Cassave) et Dom Misseron sont les trois narrateurs principaux. Chacun d’entre eux va nous raconter ce qu’il sait sur cette terrifiante maison qui a marqué leur vie à tout jamais.

Je viens de refermer Malpertuis pour la troisième fois et c’est à chaque fois une redécouverte, un réel plaisir de m’y replonger. Je pense que c’est un roman qui demande au moins une relecture afin de mieux en saisir tout le sens, de repérer les indices disséminés dans le texte. Car oui, l’auteur brouille les pistes tout au long de l’histoire et le lecteur reste dans l’inconnu jusqu’au bout. La multiplication des récits contribue à ne dévoiler que progressivement le mystère qui entoure cette demeure. Un huis clos à l’atmosphère grise et glauque, où il ne sert à rien de fuir car Malpertuis vous rattrape toujours.

Jean Ray est un excellent conteur. Grâce à sa plume si particulière, son style recherché, un sens de l’intrigue habillement maîtrisé, une construction originale et efficace, l’auteur a fait de cet incroyable roman un chef-d’oeuvre de la littérature fantastique belge.

Ne vous méprenez pas, Malpertuis n’est pas un simple histoire de maison hantée, c’est bien plus que ça. Il m’est difficile d’en parler plus sans risquer de dévoiler l’intrigue et les thèmes qui y sont abordés. Je m’arrêterai donc là, en vous conseillant juste – si vous voulez le lire – de ne pas regarder les avis sur Internet qui en dévoilent malheureusement trop.

Editions Labor, 1993

Lu dans le cadre du challenge Halloween

Etape 1 : Maison hantée

et du challenge Littérature belge

Publicités

11 réflexions sur “Jean Ray – Malpertuis

  1. Eh bien en tout cas tu donnes très envie de découvrir ce texte, que j’ai chez moi depuis longtemps… le simple fait que ce livre nécessite au moins une relecture me semble très intéressant :) Merci pour ce billet !

  2. Tu me tentes aussi ;) Si ça ne m’empêche pas d’éteindre la nuit (tu confirmes?), sans doute me résoudrai-je bientôt à lire ce roman dont j’ai beaucoup entendu parler !

  3. Argh, faudrait vraiment que j’arrive à passer les 50 premières pages. Je n’en entends que du bien, mais la première fois, je n’avais pas réussi à accrocher.

    • Oh dommage ! Je pense qu’on accroche ou pas avec ce livre. Mais il faut retenter. Je l’ai lu pour la première fois vers 15-16 ans et je n’avais pas trop aimé car je n’avais pas tout compris. Hors, lors de ma 2e et 3e lecture, je l’ai bcp mieux apprécié.

  4. Je me rappelle avoir fait un travail en secondaire sur ce roman. On s’était bien amusée (une vidéo dans le parc de Binche)
    J’adore ta déco d’Halloween !

  5. Tu me donnes aussi envie de découvrir cette histoire. Je ne connais pas cet auteur alors je note. J’aime beaucoup ton chaudron magique (dans la colonne de droite), je me demande à quoi va servir cette potion. ;)

    • Comme je le disais, c’est vraiment un classique de la littérature belge à lire.
      Ah, ah… mmm… je ne sais pas… peut-être pour faire goûter à une vilaine belle-mère ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s