Stephenie Meyer – L’appel du sang: la seconde vie de Bree Tanner

4e de couverture :

« L’heure était venue de chasser. Inhalant profondément, j’ai reniflé l’odeur du sang des humains dans la rue. S’ils n’étaient pas les seuls alentour, ils étaient les plus proches. Le gibier qu’on se choisissait relevait d’une décision que l’on devait prendre avant d’en humer le parfum. Après, il était trop tard pour changer d’avis. Un râle sourd s’est échappé de mes lèvres. Ce sang était à moi. L’incendie de ma gorge a redoublé d’intensité, et je n’ai plus songé qu’à m’abreuver ».

~

J’avoue avoir eu quelques appréhensions à l’annonce de la sortie de ce spin-off d’Hésitation. Un coup de marketing ? Probablement. C’est la raison pour laquelle j’ai préféré l’emprunter à la bibliothèque plutôt que de l’acheter. Bien m’en a pris.

À vrai dire, je pense que j’en attendais trop. La saga Twilight a été – et est toujours – un de mes plus gros coups de coeur en littérature jeunesse/ados.

Ce court roman raconte l’histoire de Bree Tanner, transformée en vampire par Victoria afin de former une armée de nouveaux-nés pour combattre les Cullen. Certes, avoir le point de vue d’un vampire assoifé de sang est intéressant. On suit leur quotidien fait de chasses, de disputes, d’attente aussi. Ils n’ont qu’une seule obsession : se nourrir. Dans ce monde de brutes, seule Bree et deux autres nouveaux-nés se démarquent un peu. Plus intelligents que les autres, ils soupçonnent rapidement Riley de leur mentir.  Même si l’on sait déjà le sort réservé à Bree, on ne peut s’empêcher de s’attacher à elle et de croire que tout va se finir autrement..

Malgré cela, je n’ai pas été totalement convaincue, la magie de la saga n’est plus là. Et même si je le savais en commencant ce roman, les Cullen sont peu présents et Edward n’apparait pas sous son meilleur jour, Bree l’appelle d’ailleurs « le rouquin »…

En bref, un roman pas vraiment indispensable, mais qui permettra aux fans de se replonger quelques instants dans l’univers de Twilight, en attendant Midnight Sun (s’il sort un jour…).

Editions Hachette, collection Black Moon, 2010
Publicités