Jean-Claude Mourlevat – Le combat d’hiver

4e de couverture :

Le combat d’hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt.

Au cœur d’un pays imaginaire, des jeunes gens, tous orphelins, sont détenus dans un internat qui ressemble à une prison. Cet hiver-là, une lettre mystérieuse leur révèle qu’ils sont les enfants d’une génération d’hommes et de femmes éliminés par la faction totalitaire qui a pris le pouvoir. Quatre d’entre eux choisissent de s’évader pour reprendre le combat. Mais il leur faut déjà échapper aux terribles «hommes-chiens» lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées.
Ont-ils la moindre chance de leur échapper? Pourront-ils compter sur l’aide généreuse du «peuple-cheval»? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange? Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu’on dit perdus d’avance. Et pourtant.

~

Mon premier Mourlevat, je suis conquise !

Le lecteur est tout de suite plongé dans une atmosphère froide, sombre en compagnie de quatre orphelins : Milena, Helen, Bartolomeo et Milos. Ils vivent – où plutôt sont enfermés – dans un pensionnat des plus sinistres. Leur pays est contrôlé par La Phalange, qui a fait disparaître les résistants et a placé leurs enfants dans des orphelinats. Un régime totalitaire auquel les quatre adolescents vont s’opposer, parfois au péril de leur vie.

L’auteur nous livre ici un récit mêlant fantastique et réalisme, où l’on rencontre des « hommes-chiens » et des « hommes-chevaux », où il est question d’amour, d’amitié, de solidarité, de courage, même si l’espoir est peu présent. Le combat d’hiver de quatre adolescents pour la liberté du pays.

Jean-Claude Mourlevat est un merveilleux conteur. Le Combat d’hiver est à découvrir absolument (et il n’y a qu’un seul tome !).

Gallimard Jeunesse, 2006, 2010 (Poche)
Publicités

4 réflexions sur “Jean-Claude Mourlevat – Le combat d’hiver

  1. Très beau roman, Il a eu le Gayant lecture au salon de DOUAI il y a quelques années.
    je suis FAN et j’aime tous ces romans. Je vient de lire récemment les nouvelles – super, super, je recommande fortement –

  2. j’ai récemment découvert Morlevat avec « Le chagrin du roi mort » et j’ai été conquise aussi!! j’ai très très envie de relire cet auteur!
    j’ai un autre titre qui m’attend dans ma PAL, ensuite j’ai bien envie de lire celui ci, et « Silhouette » et « La rivière à l’envers »… enfin tout quoi!

    • Je viens de lire « Le chagrin du roi mort » et j’ai beaucoup aimé. Un auteur que je vais continuer à suivre de près ;)

  3. Un des plus beaux livres jeunesse que j’ai eu l’occasion de lire… J’en garde un grand souvenir et le relirais avec beaucoup de plaisir… Un indispensable !! J’ai maintenant « Le chagrin du roi mort » dans ma PAL, d’après ce que je viens de lire dans ton billet il devrait me plaire aussi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s