Markus Zusak – La voleuse de livres

4e de couverture :
 
Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l’écouter. Une histoire étrange et émouvante où il est question : d’une fillette ; des mots ; d’un accordéoniste ; d’Allemands fanatiques ; d’un boxeur juif ; de vols.
 
 
Résumé :

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée. Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret… Celui qui l’a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres…

~

Je ne lis que rarement des livres ayant pour thème la 2e guerre mondiale, j’avoue qu’ils ne m’intéressent pas plus que ça. Mais celui-ci m’a d’abord attirée par son titre et sa couverture, puis par son résumé. Curieuse, j’en ai commencé la lecture…

Autant dire que ce livre sort de l’ordinaire, il traite de la 2e guerre mondiale de manière originale. Un livre fort, avec des personnages attachants. La narration est particulière (c’est la Mort qui nous raconte l’histoire), mais cela ne m’a pas dérangé. Et puis, ça permet au lecteur d’avoir une autre vision du monde.
Un livre qui nous transporte et qu’on n’oublie pas de sitôt !

Oh ! éditions, 2007
Pocket, 2008
Publicités