Ken Follett – Les piliers de la terre

 
4e de couverture :

Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

~

Quelle agréable surprise !
Je n’ai jamais vraiment été attirée par les romans « historiques », et j’avoue avoir hésité avant de lire ce roman. Et puis, après avoir lu quantité de critiques positives, je me suis lancée …. et je n’ai pas été déçue.
Malgré ses quelques 1000 pages, ce livre est accessible à tous (peut-être moins pour les plus jeunes à cause de certaines descriptions à caractère sexuel assez récurrentes).
L’histoire, qui s’étale sur des dizaines d’années, nous permet de comprendre un peu mieux la manière dont étaient bâties ces cathédrales au XIIe siècle, de même que la vie des gens au Moyen-Age.
Un livre fait de descriptions assez précises, tout en gardant un rythme haletant et bon nombre de rebondissements.
Alors un conseil, ne soyez pas découragés par le nombre de pages, elles fileront entre vos mains !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s